Historique

UNE HISTOIRE CONSULAIRE DEJA LONGUE DE 1908 A 1992

 

 

-"Non nova, sed nove .... Non pas des choses nouvelles, mais d'une nouvelle manière"- Oui une nouvelle Chambre de Commerce et d'Industrie est créée en cette année 1992, mais l'histoire consulaire de la Côte d'Ivoire remonte en 1908. C'est en effet un arrêté du Gouvernement Général en date du 23 décembre 1908 qui a institué à Grand Bassam, la première institution consulaire: la Chambre de Commerce de Côte d'Ivoire.

Mais ce n'est que le 6 mars 1911, qu'à eu lieu, dans la salle d'audience du Tribunal de 1ère Instance de Grand Bassam, sous la présidence de Monsieur PONTY, gouverneur Général de l'Afrique Occidentale Française, assisté de Monsieur ANGOULVANT, Lieutenant-Gouverneur de la Côte d'Ivoire, la séance solennelle d'ouverture de cette première Chambre de Commerce. Elle avait à sa tête un Bureau composé d'un président, Monsieur PORGE, d'un vice président, Monsieur Louis BARTHE, d'un Secrétaire-Trésorier. Quatorze membres titulaires représentaient les intérêts de tous ceux qui participaient à la vie économique naissante du pays. En 1927, la Chambre de commerce a été transférée à Abidjan, en son nouvel hôtel consulaire, puisque la première pierre du bâtiment principal de la Chambre a été posée le 13 janvier 1926 en présence :

  • du gouverneur Général Monsieur CARDE
  • du Gouverneur de la Côte d'Ivoire Monsieur LAPALUD
  • de Monsieur BARTHE, élu depuis 1921 à la Présidence de la Chambre de Commerce.


pierre cciOn pou
vait remarquer à ses côtés, un jeune secrétaire, Monsieur MASSIEYE, qui deux ans plus tard sera élu membre de la Chambre. Il la quittera, il nous quittera" le 13 octobre 1985, après 25 ans de Vice Présidence et 25 ans de Présidence.
 

Les statuts de la Chambre, qui s'inspirent de la loi française du 9 avril 1898, ont été entièrement remaniés après l'indépendance de la Côte d'Ivoire par la loi N° 60.340 du 28 octobre 1960 portant institution, des assemblées représentatives des intérêts économiques en Côte d'Ivoire, parue au journal officiel de la République de Côte d'Ivoire N° 57 du 22 novembre 1960. 

Dans notre histoire consulaire, nous devons, bien sûr, inscrire la création de la Chambre d'Agriculture et d'Industrie. Cette deuxième institution consulaire était devenue possible par le Décret du 9 mars 1925 du président Gaston DOUMERGUE. Son organisation eu fut définie par l'arrêté général du 20 juin 1925 et elle fut instituée par arrêté général du 28 novembre 1925 qui permit ainsi au Gouverneur LAPALUD de convoquer le collège électoral le dimanche 28 mars 1926, afin de procéder, à la résidence de Grand Bassam à llection des membres de la première chambre' d'Agriculture et d'Industrie de Côte d'Ivoire.

La première réunion des membres élus eut lieu dans l'immeuble de la Chambre de commerce de Grand Bassam. Elle procéda à l'élection des membres du Bureau de cette assemblée le 15 mai 1926.

Maître Jean Clément, avocat défenseur et créateur d'une plantation de cocotiers près de Bassam, fut élu premier président.

Au cours de la séance plénière du 22 juillet 1934 sous la présidence de Monsieur Jean Rose (planteur dans l'île Boulay), avec l'accord du Gouverneur RESTE, fut décidé la construction de l'ensemble situé actuellement rue Joseph ANOMA. C'est donc dans la même rue que la chambre de Commerce, qu'en 1935, lors de l'Assemblée Générale du 29 septembre, fut inauguré l'immeuble de la Chambre d'Agriculture et d'Industrie en présence des plus hautes autorités administratives de lpoque.

La loi du 28 octobre 1960 entraîna le décret N° 63247 du 17 mai 1963 portant organisation des Chambred'Industrie et le décret N° 6421 du 9 janvier 1964 portant organisation des Chambres d'Agriculture. 

A partir de ces textes il restait alors au Président en exercice de la chambre d'Agriculture et d'Industrie, monsieur Raymond DESCLERS (Planteur à Kouta près de Divo) élsans interruption depuis novembre 1946, de provoquer la séparation de la chambre d'Agriculture et de la Chambre d'Industrie. C'est lors d'une Assemblée Générale tenue le 15 avril 1965, sous donc la présidence de Monsieur DESCLERS, que fut élu à l'unanimité Monsieur André BLOHORN, premier Président de la Chambre d'Industrie de Côte d'Ivoire avec en Vice Présidence Monsieur Konan Lambert.

La Chambre d'Agriculture continuait son chemin, le président DESCCLERS se retire en 1966 et à la suite des élections du 6 mars 1966, Monsieur OKA NIANGOIN fut élu au poste présidentiel; OKA NIANGOIN devint ainsi le premier président Africain de la Chambre d'Agriculture, il le restera sans interruption jusqu'à sa mort survenue à Paris le 24 juillet 1991.

De son côté la Chambre d'Industrie engageait sa représentation des intérêts industriels de la Côte d'Ivoire. Elle partage avec la Chambre d'Agriculture l'immeuble N° Il avenue Lamblin dont la construction a été réaliser en 1953. Lors de l'Assemblée Générale de la chambre d'Industrie tenue le 21 mai 1975, André BLOHORN fut porté à la Présidence d'Honneur et Lambert KONAN fut appelé à prendre la Présidence.

 

Monsieur André BLOHORN est décédé le 20 Décembre 1984, quelque mois avant son collègue et ami François MASSIEYE (+ 13 octobre 1985).

 

Mais l'activité consulaire se poursuit et s'étend sur toute la Côte d'Ivoire avec en particulier la création des Chambres des Métiers. Au cours du conseil des Ministres du 7 mars 1990, Monsieur Oumar Diarra, alors

 

Ministre du Plan et de l'Industrie, a informé le conseil d'un projet de modification de la loi N° 60.340 du 28 octobre 1960 portant institution des Assemblées représentatives des intérêts de Côte d'Ivoire et création des Chambres des métiers, avec également des projets de décrets portant:

  •         attribution et organisation des chambres des Métiers,
  •         création et organisation du répertoire des Métiers en Côte d'Ivoire,
  •         création de chambres des Métiers dans les villes de l'Intérieur.

 

L'amendement de la Loi de 1960 a été porté par Loi N° 90.584 du 25 juillet 1990. Des Chambres des Métiers ont ainsi été installée à Bouaké, Korhogo, Man, Bongouanou, Odienné, Yamoussoukro.

 

Le 15 mai 1991, le Conseil des Ministres a adopté un décret portant restructuration de la Chambre d'Agriculture et un comité de gestion provisoire a été institué par arrêté ministériel N° 134 du 18 juin 1991.

 

Les principaux textes organiques de la chambre d'Agriculture devront être actualisés, amendés. Après approbation de ces textes de base par le Gouvernement, des élections pourront alors être programmées. Maintenant notre histoire consulaire vient à nouveau de tourner une page avec la création de la Chambre de Commerce et d'Industrie de la République de Côte d'Ivoire. Un nouveau Président, un nouveau Bureau, une Assemblée Consulaire forte de 90 membres vont devoir à leur tour renforcer et ajuster l'œuvre consulaire de la CCI.

 

Une histoire consulaire déjà longue ....de 1908 à 1992.

 

 

 

 

 

La Cour d’Arbitrage de Côte d’Ivoire est un centre de règlement des litiges à caractère national et international à but non lucratif créé au sein de la CCI-Côte d’Ivoire.

www.courarbitrage.ci


PLAN DU SITE

 

 
scannez avec votre mobile

 [225] 20 33 16 00

Ecrivez nous un message

Horaires d'ouverture
Lundi au Vendredi de 08h00 à 12h30, 13h30 à 17h00

© 2017   Chambre de Commerce et d'Industrie de Côte d'Ivoire. Tous droits reservés