JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME : LA CCI-CI EVOQUE SES ACTIONS AU PROFIT DES OPERATRICES ECONOMIQUES

Le lundi 16 mars 2020, la chambre de commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI) a organisé, dans ses locaux, la journée Internationale des Droits de la Femme, en présence de Touré Faman, président de l’institution consulaire.

Présidant cette cérémonie, il a énuméré des actions menées par son institution, dans le cadre de la promotion du genre et de l’autonomisation de la femme. Au nombre de celles-ci,  la désignation d’une femme comme Commissaire général de l’organisation du Forum ouest africain de développement des entreprises (Africallia) 2019, la réduction des frais de participation des femmes à ce forum pour susciter une forte mobilisation féminine et la mise en place d’un Programme d’Appui à la Petite agro-transformation destiné à accompagner le développement des femmes de ce secteur dans un processus d’industrialisation. Enfin, Touré Faman, qui s’est réjoui de la présence de plusieurs femmes au nombre des Elus de la CCI-CI et de ses conseillers, a invité la gent féminine à s’impliquer davantage dans le travail de la paix et de la reconstruction.

Quant à Mme Tanoh Florence, Directrice du Genre et de l’Equité, Représentante de Madame la Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, elle a livré le message du ministère, à travers le thème de la JIF 2020, à savoir : « la Promotion de la Femme, un atout pour une paix durable en Côte d’Ivoire ». Elle a exhorté les femmes à impacter, par leur savoir-être et leur savoir-faire, leur environnement et à être des médiatrices de sorte à faire la promotion de la paix durable. « Parce qu’elle est dotée d’une fonction divine qui est de donner la vie, la femme sait entretenir cette vie. Etre femme, c’est savoir transmettre la paix », a-t-elle conclu.

Un des clous de la cérémonie a été la présentation du projet ‘’50 millions de femmes africaines ont la parole’’, par Mme Christelle Assirou, membre de l’équipe pays Côte d’Ivoire de cette plateforme, financée par la BAD et initiée par la CEDEAO, le Marché Commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) et la Communauté d’Afrique de l’Est et du Sud (EAC). Mis en œuvre dans 39 pays africains dont la Côte d’Ivoire où il a été lancé en février 2020, ce projet vise à permettre aux femmes de disposer, en un même espace, de l’information économique, financière, non financière et commerciale dans le cadre de leur autonomisation et pour booster l’entrepreneuriat féminin. L’oratrice a donc invité les femmes à s’inscrire massivement sur cette plateforme.

Cette cérémonie a aussi été marquée par la présentation de l’œuvre ‘’A la redécouverte de l’Afrique’’, à travers laquelle, sa jeune auteure de 13 ans, Kimberley Romba, invite les femmes à être un maillon essentiel dans les actions de développement de l’Afrique et par la visite d’une exposition de pagnes tissés. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

La Cour d’Arbitrage de Côte d’Ivoire est un centre de règlement des litiges à caractère national et international à but non lucratif créé au sein de la CCI-Côte d’Ivoire.

www.courarbitrage.ci

 

PLAN DU SITE

NOS PARTENAIRES

 

 
scannez avec votre mobile

 [225] 20 33 16 00

Ecrivez nous un message

Horaires d'ouverture
Lundi au Vendredi de 08h00 à 12h30, 13h30 à 17h00

© 2020   Chambre de Commerce et d'Industrie de Côte d'Ivoire. Tous droits reservés