Rencontres ‘’Let’s Do Business’’: Les opportunités d’affaires canadiennes exposées à la CCI-Côte d’Ivoire

 

En partenariat avec la CCI-Côte d’Ivoire, des rencontres d’affaires ont été organisées, le jeudi 09 mars 2017, à la salle de conférence de l’institution par les structures Business circle Portal, société de droit canadien, et Afrika Forward.

Dénommées ‘’ let’s do Business’’, ces rencontres ont été une énième occasion, pour les entreprises ivoiriennes, de découvrir les opportunités d’affaires nord- américaines. Ceci dans l’optique de nouer des partenariats avec des entreprises du Canada et des Etats-Unis.

Présidant la cérémonie d’ouverture de cet évènement, Dr Kouassi Parfait, Premier vice-Président de la CCI-Côte d’Ivoire, après avoir souhaité la cordiale bienvenue à la délégation canadienne, s’est réjoui de cette visite qui s’inscrit dans la dynamique de développement des partenariats entre le secteur privé ivoirien et celui des pays étrangers. Puis il a souhaité que ces rencontres permettent de sceller des partenariats solides et fructueux. Et ce, dans la confiance mutuelle.

Quant à M. Mario Lebeau, Président de Coplan consulting, également partenaire de l’évènement, il a remercié la CCI-Côte d’Ivoire pour les moyens mis en œuvre quant à la réussite de cet événement.

Les opportunités d’affaires en Côte d’Ivoire et au Canada ont été, exposées, respectivement,  par MM. Thierry Badou, Chef de service Attraction des investissements au CEPICI, et par Mario Lebeau.

 

 

 

Journée internationale de la Femme 2017 : Elues, chef d’entreprises et personnel féminins honorés par CCI-Côte d’Ivoire


A l’instar de la communauté nationale et internationale, la CCI-Côte d’Ivoire a commémoré la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars 2017. La cérémonie, qui a eu pour cadre le siège de l’institution, au Plateau, a été marquée par plusieurs temps forts. Dans la matinée, des séances de dépistage du diabète, des cancers du sein, du col de l’utérus et de la prostate ont été initiées.  Une conférence suivie de la dédicace de deux œuvres, ont été organisées au cours de la cérémonie officielle présidée par Dr Parfait Kouassi, Premier vice-Président de la CCI-Côte d’Ivoire.

Prenant la parole, Dr Kouassi Parfait, a indiqué que la femme africaine est une porteuse d’avenir à bien des égards surtout lorsqu’elle s’illustre dans le domaine des affaires. Et ce, que ce soit dans les secteurs de l’industrie,  du commerce et des services.

Quant à Mme Kanaté Fatouma, vice-Présidente, Point Focal de la CCI-Côte d’Ivoire, en charge des questions liées au Genre, tout en en plaçant ces festivités sous le signe de l’entrepreneuriat féminin, s’est réjouie des efforts de la CCI-Côte d’Ivoire en matière de promotion du genre. En effet, l’institution consulaire a enregistré une avancée qualitative du positionnement des femmes membres élues avec l’occupation par une femme, d’un poste de vice-présidente au sein du collège des élus et une amélioration au niveau de son personnel permanent avec 29,27% de femmes ayant des statuts de cadres.

Mme Kanaté a, par la suite, dressé le bilan des actions majeures menées par l’institution consulaire à l’endroit des femmes entrepreneures. Lesquelles ont été restituées, lors de la cérémonie, par des femmes, chef d’entreprises ayant bénéficié d’accompagnement. Mesdames Aramatou Coulibaly, Alimata Coulibaly, Thiam Djenebou et Ibo Augustine ont partagé leurs expériences suite, respectivement, à un stage au Japon, à un séminaire organisé à l’intention des agro-transformatrices, en collaboration avec SACO CESO, un partenaire canadien de la CCI-Côte d’Ivoire, qui est également intervenu dans des sessions de renforcement des capacités des acteurs du secteur de l’hôtellerie. Au titre des perspectives, l’oratrice a indiqué qu’en 2017, les efforts se poursuivront avec un accent particulier à accorder aux acteurs des trois axes prioritaires, à savoir, l’Agro-Industrie, le Tourisme-Hôtellerie et les Bâtiments et Travaux Publics (BTP), tel que prévu dans le plan d’action stratégique de la mandature 2016-2022.

A la suite de ces restitutions, une conférence animée par Dr Eliane Ekra, Chef de cabinet du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, sous le thème : « Comment allier vie professionnelle et vie familiale » a permis aux femmes d’avoir davantage d’informations sur la gestion de leur cellule familiale et de leur statut professionnel.

Remise de roses aux femmes par le Premier vice-Président et séance de dédicace des  œuvres «Fatou SYLLA, d’hier à aujourd’hui : un message  d’espoir, écrite par Régina Yaou, et «Profession ? Ministres au foyer » de Dr Eliane Ekra, ont été les dernières articulations de cette cérémonie.

 

 

 

DEDICACE D’OEUVRE: LA CCI-COTE D’IVOIRE SOUTIENT FATOU SYLLA

 

Mme Fatou Sylla, Présidente de la fondation « Fatou Sylla pour la promotion de l’excellence », a participé, le jeudi 03 mars 2017, à la cérémonie de dédicace de l’œuvre romancée intitulée : « Fatou Sylla, hier à aujourd’hui, un message d’espoir » qui lui a été dédiée.

Cette cérémonie s’est tenue à l’hôtel TIAMA, en présence de plusieurs personnalités parmi lesquelles,  le Ministre Amon-Tanoh Lambert,  Mme Kandia Camara, Ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle,  de Mme Kanaté Fatouma, Vice-présidente de la CCI-Côte d’Ivoire et des acteurs du monde littéraire ivoirien.

Au cours de son adresse, Mme Kanaté Fatouma, Vice-présidente et point focal chargé des questions du Genre de la CCI-Côte d’Ivoire a rendu un vibrant hommage à Mme Fatou Sylla pour ses actions en faveur de l’entrepreneuriat féminin. Tout en rappelant la récente célébration de ses 50 années de vie professionnelle, en août 2015, à la CCI-Côte d’Ivoire, elle a ajouté que Fatou Sylla est une femme d’exception, un modèle par sa combativité et pour les apports multiplies qu’elle a apportés à l’économie, à la culture et au développement social.

Ecrite par Régina Yaou, auteure de plusieurs œuvres et prix d’excellence de littérature en 2014, « Fatou Sylla, hier à aujourd’hui, un message d’espoir »  retrace la vie de cette illustre dame. Chacune des cinq parties relate différentes étapes de son évolution professionnelle depuis sa jeunesse jusqu’à la création de sa fondation. A travers ce récit biographique, le personnage principal délivre un message d’espoir aux femmes afin de les encourager à l’entrepreneuriat.

 

 

 

Gala Ivoire Builders 2017: La CCI-Côte d’Ivoire, parrain de l’événement

 

 

 

Dix (10) personnalités ivoiriennes ont été distinguées au cours de l’édition 2017 du Gala Ivoire Builders, le vendredi 24 février 2017, à l’hôtel Gestone, sis à la Riviéra.

Il s’agissait pour M. Seth Koko, initiateur de cette cérémonie, de célébrer des chefs d’entreprises qui contribuent de manière exceptionnelle à l’essor économique de la Côte d’Ivoire. 

Objectif qui justifie le choix porté sur la CCI-Côte d’Ivoire, institution  qui a pour vocation d’impulser le développement économique du pays, pour parrainer l’événement.

A cet effet, M. Touré Faman, Président de la CCI-Côte d’Ivoire, a été représenté par le vice-Président Bakary Maguiraga qui a remis le trophée du Prix Ivoire Builders 2017 de la Meilleure Relation Investisseur, à M. Siriki Sangaré, PDG d’Opes Holding.

Au nombre des autres lauréats récompensés à ce gala, figurent le Président Alassane Ouattara qui s’est vu attribuer le prix  bâtisseur de l’économie ivoirienne pour son ambition de rendre la Côte d’Ivoire émergente à l’horizon 2020, ainsi que M. Jean Kacou Diagou, prix ambassadeur de l’économie ivoirienne et Mme Henriette Touré, Prix du dynamisme professionnel féminin. Il y a également, MM. Bourgi Khodor et  Fabrice  Sawegnon qui ont remporté, respectivement, les prix du meilleur investisseur et celui du dynamisme masculin.

Patron de ce gala aux allures du festival de Cannes,  en France, M. Souleymane Diarrassouba, Ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, a réceptionné le trophée du président de la république, via sa représentante, Mme Chamie Diomandé.

Notons que le Gala Ivoire Builders  sera organisé périodiquement, chaque année pour récompenser 10 acteurs de l’économie ivoirienne qui se seront distingués de fort belle manière. Rendez-vous est donc pris pour la deuxième édition, prévue en 2018.

 

 

 

Gestion des entreprises : La solution Dovax présentée à la CCI-Côte d’Ivoire

 

 

 

Invitée à la tribune ‘’Point de mire’’ de la CCI-Côte d’Ivoire, l’entreprise Dovax a présenté le logiciel Dovax Gestion commerciale à plusieurs dizaines d’opérateurs économiques. Cette présentation s’est faite le vendredi 24 février 2017, au sein de l’institution consulaire.

Selon Hervé Delplanque, gérant de Dorax, ce nouveau logiciel, composé de 8 modules, permet de gérer électroniquement tout l’administratif d’une entreprise, de la prospection au suivi de la trésorerie, en passant par les relations clients, le volet commercial et les ressources humaines.  L’orateur a exhorté ses interlocuteurs à équiper leurs entreprises d’outils innovants tel quel ce logiciel, à même d’accroître leur performance et leur productivité en un temps record.

 

 

 

Transit Routier Inter Etat : La Chambre de Commerce de Dakar s’inspire du mode opératoire de la Côte d'Ivoire


Une délégation de la Chambre de Commerce, d’industrie et d’Agriculture de Dakar (CCIAD) au Sénégal a été reçue, le lundi 13 février 2017, à la salle rouge de la CCI-Côte d’Ivoire par M. Serge KOFFI-OURA, Secrétaire Général de l’institution, accompagné des responsables de la Direction des infrastructures et services concédés de l’institution.

Cette visite qui se tient du 12 au 15 février 2017 en Côte d’Ivoire, s’inscrit dans le cadre de la coopération consulaire, à travers un partage d’expérience sur l’exécution du Transit Routier Inter Etat dans la perspective du démarrage du TRIE sur l'axe Dakar-Bamako et Bamako-Dakar.

Rappelons que le TRIE (Transit Routier Inter-Etats) est une convention de la CEDEAO  du 29 mai 1982,  qui a pour objectif  l’application d’un accord douanier au profit des pays sans façade maritime, pour faciliter le transport des marchandises par la route, afin de stimuler le développement économique et le commerce régional..

Cet accord  entre états de la CEDEAO se traduit par un régime douanier où les marchandises admises font l’objet d’une suspension de droits, taxes et prohibition sur le territoire des états  membres lors du transit.

En Côte d’Ivoire, ce sont les réexportations directes (déclarations de type EX3/3000) et les réexportations en sortie de zones franches (déclarations de type EX3/3092) qui sont concernées par le TRIE.

Pour M. Daouda THIAM, Président de la CCIAD par intérim, les objectifs de cette visite étaient de s’inspirer du modèle de la CCI-Côte d’Ivoire en ce qui concerne le mode opératoire du Transit routier inter états (TRIE) d’une part, mais également sur la gestion nationale de l’activité consulaire. Le Sénégal fonctionnait jusqu’à présente sur le système de des chambres consulaires régionale et entend passer à une Chambre de Commerce Nationale, avec une présidence centrale comme c’est le cas en côte d’Ivoire, d’autre part.

Concernant le TRIE et son mode opératoire, une présentation a permis à la délégation de la CCIAD de s’imprégner du fonctionnement et des mesures innovantes de la CCI-Côte d’Ivoire dans la gestion de cette activité.

La chambre consulaire de Dakar a également pu avoir de plus amples informations sur la certification du poids des marchandises dans le cadre de ce régime douanier qui est une convention de la CEDEAO. Par ailleurs,  M. Aly MBOUP, Secrétaire général de la CCIAD n’a pas manqué d’insister sur le fonctionnement du comité de suivi du TRIE.

 

 

 

Information économique : La CCI-Côte d’Ivoire et l’INS signent un accord cadre de coopération


La CCI-Côte d’Ivoire a procédé, à la signature d’un accord-cadre de coopération avec l’Institut national de la statistique (INS), le jeudi 09 Février 2017, au sein de l’institution, en présence de MM. Touré Faman et Kamissoko Mamadouba, respectivement Président de la CCI-Côte d’Ivoire et  Président du Conseil d’administration de l’INS et des directeurs des deux différentes structures.

Au cours de son allocution, M. Touré Faman a indiqué que cet accord s’inscrivait dans le cadre de la coopération entre les deux institutions. Ceci en vue de développer leurs activités respectives et réaliser des projets communs. Son objet porte sur la mise en place d’un partenariat ayant pour but la production, l’utilisation et la diffusion des données statistiques sur les activités commerciales et industrielles en Côte d’Ivoire.

Quant à M. Doffou N'guessan Gabriel, Directeur général de l’INS, il a remercié le Président de la CCI-Côte d’Ivoire et le Président du Conseil d’Administration de son institution pour leur participation à cette cérémonie. Selon lui, cela témoigne de l’importance qu’ils accordent à la signature de cet accord-cadre de coopération.

Après avoir rappelé les différentes missions de l’INS, il a aussi signifié que l’accord-cadre de coopération signé permettra de raffermir davantage les liens entre les deux institutions surtout dans les domaines du partage de données, d’expériences et d’apport d’appui technique/ logistique mutuel.

Pour l’INS, l’accord-cadre permettra donc de consolider cette importante coopération existant déjà entre les deux institutions tout en s’élargissant à des domaines d’intérêt communs. En la signant, la CCI-Côte d’Ivoire s’engage à apporter à l’INS, un appui, en termes de mobilisation des entreprises, lors de ses activités impliquant le secteur privé.

 

 

 

Appui aux entreprises : Le Président Touré Faman rencontre le secteur privé de Bouaké


Du 05 au 07 février 2017, le Président Touré Faman a effectué une visite à Bouaké afin de présenter les nouveaux élus de la délégation régionale CCI-Côte d’Ivoire du Gbêkê aux autorités administratives de cette région et d’échanger avec les représentants du secteur privé.

Cette visite, qui se situe dans le cadre de la tournée de prise de contact qu’il a initiée en régions, a démarré par l’étape de San Pedro. Elle a permis au Président Touré Faman de remercier les opérateurs économiques pour leur implication dans le processus électoral, de présenter sa vision pour une chambre de commerce plus dynamique et recueillir leurs préoccupations.

Dans son intervention, il a rappelé l’importance de la ville de Bouaké par rapport à son poids économique ce qui implique « que notre Institution puisse entièrement s’engager dans l’appui aux entreprises qui y développent leurs activités ».

Lors des échanges,  les opérateurs économiques ont chargé la  CCI-Côte de plaider auprès des gouvernants pour envisager des mesures de soutien au monde économique de la région de Gbêkê, en proie à des crises répétitives. Une situation qui impacte  leurs activités, l’attractivité de la ville de Bouaké et l’intérêt des investisseurs locaux et étrangers pourtant nombreux à vouloir s'établir. Les commerçants, quant à eux, ils ont relevé leur besoin d'être accompagnés, notamment, en matière de formation et d'encadrement.

En guise de réponse, le président a pris plusieurs engagements, à savoir, attirer l’attention des pouvoirs publics sur la nécessite d'établir un plan Marshall pour la ville de Bouaké, développer des services d’appui et d'accompagnement spécifiques aux besoins locaux. Il a également promis l’installation d'une annexe du centre de formation pour les commerçants et d'une antenne de l’école pratique, dès la rentrée 2018.

Notons que cette deuxième étape de la tournée du Président Touré Faman a été  marquée par la visite du marché de Gros de Bouaké qui lui a permis de rencontrer le PCA de cette structure, Souleymane Ouattara. Les échanges entre ces deux personnalités ont tourné autour des moyens à mobiliser pour repositionner le Marché de Gros détenu à 50% par la CCI-Côte d’Ivoire, comme un pôle incontournable de développement de la région.

 

 

Renforcement de capacités : 84 femmes agro transformatrices récompensées par la CCI-Côte d’Ivoire

 

La CCI-Côte d’Ivoire a procédé, le jeudi 02 février 2017, à la remise officielle de certificats de fin de formation à 84 femmes exerçant dans le domaine de l’Agro transformation.

Cette remise d’attestation de fin de formation s’est tenue, au cours d’une cérémonie officielle, à la salle de conférence de l’institution consulaire en présence de M. Touré Faman, Président de la CCI-Côte d’Ivoire, de M. Jacques Seurt, représentant pays SACO CESO pour la Côte d’Ivoire, de Mme Coulibaly Alimata, Présidente du Réseau des femmes agro transformatrices Côte d’Ivoire (RétPA-CI) et de plusieurs partenaires au développement nationaux comme internationaux.

Prenant la parole pour le mot de bienvenue, M. Touré Faman, président de la CCI-Côte d’Ivoire, a tenu à remercier SACO CESO pour la détermination et le professionnalisme affichés en vue du bon déroulement de cette formation. Tout en saluant la présence des partenaires au développement, il a aussi demandé aux femmes, bénéficiaires de cette formation, de faire usage de ces retombées dans le développement de leurs activités respectives.

Quant à M. Seurt, représentant pays de SACO CESO pour la Côte d’Ivoire, il s’est prononcé sur les retombées de cette formation qui, selon lui, produisent déjà des résultats sur le terrain.

Mme Coulibaly, Présidente de l’AAFEX Côte d’Ivoire a, à son tour, remercié la CCI-Côte d’Ivoire et SACO CESO pour cette initiative en faveur des femmes de l’agro transformation. Après avoir rappelé les réalisations déjà effectuées par son association, elle a, en outre souhaité, un engagement encore plus accru des pouvoirs publics surtout au niveau du financement et de leur accompagnement. Ceci  dans le but de mieux se positionner sur le marché grâce à la création  de sites de transformation de produits agricoles.

Cette cérémonie officielle de remise des attestations clôture le programme de renforcement de ces femmes qui s’est tenu du 24 janvier au 1er février 2017, autour du thème : « Fondamentaux et stratégies ».

 

 

 

Annexe fiscale 2017 : Les principales mesures présentées au secteur privé

 

La CCI-Côte d’Ivoire a initiée une séance d’information sur l’annexe fiscale à la loi de finance du 8 décembre 2016, le mardi 31 janvier 2017, au sein de l’institution. Il s’agissait, pour le Cabinet Deloitte, désigné pour animer cette séance, de diffuser auprès des entreprises, les principales mesures de cette annexe, entrée en vigueur le 03 février 2017.

De cette présentation l’on retiendra que l’annexe fiscale 2017 fait ressortir cinq (5) catégories de mesures dont, une principale concerne notamment le soutien aux entreprises, deux (2) pour le renforcement des moyens de l’Etat et la rationalisation du dispositif fiscal et deux autres à caractère technique et social.

Concernant le soutien aux entreprises, l’annexe fiscale 2017 limite la durée d’existence de la taxe spéciale d’équipement (TSE) au 31 décembre 2019, le temps de permettre aux bénéficiaires de la taxe de procéder aux ajustements nécessaires pour poursuivre leurs activités 

Au titre du social, par exemple, ce document prévoit des mesures fiscales en faveur des entreprises qui emploient des personnes en situation  de handicap.

Notons que cette présentation s’est faite en présence de M. Marc Wabi, Expert-Comptable, Directeur Général  du cabinet Deloitte.

 

 

 

Tournée du Président en région


Touré Faman, le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI), dans le cadre des missions de l’Institution consulaire dont il a la charge désormais, a entrepris une tournée nationale afin d’établir un contact avec les opérateurs économiques en région, en vue de s’enquérir de leurs préoccupations et de leurs attentes pour un accompagnement plus efficient de l’Institution. Au regard des enjeux économiques futurs pour les acteurs du secteur, le Président Touré Faman a trouvé cette rencontre avec les opérateurs opportune pour le développement de leurs activités d’une part et du repositionnement de l’institution comme un partenaire essentiel du secteur privé d’autre part.

A San Pedro, première étape de sa tournée, le Président Touré Faman a partagé avec les opérateurs économiques de la région, d’une part sa vision, et particulièrement l’intérêt accordé au développement de l’économie régionale, à travers des délégations régionales plus fortes. Et d’autre part, il a rappelé les missions de la CCI-Côte d’Ivoire, les appuis et les services dont elle dispose pour accompagner le développement des entreprises. Avant de s’enquérir des préoccupations et attentes des opérateurs économiques de la région. Touré Faman a dit son intention de faire construire à San Pedro un hôtel consulaire qui pourrait contenir un espace de promotion économique.

Heureux de cette annonce, les opérateurs économiques de la région ont soumis leurs préoccupations au président Touré Faman. Elles se résument essentiellement en besoin de formation pour la bonne conduite de leurs affaires, besoin en ressources humaines qualifiées. Les opérateurs économiques ont plaidé pour la création à San Pedro d’annexes de l’école pratique de la CCI-CI. Eu égard au développement de l’activité hôtelière dans la région, les opérateurs économiques ont préconisé la création de filière de formation en Hôtellerie dans la grille de formation de l’Ecole pratique.

Touré Faman a pris bonne note des préoccupations du secteur privé de la ville portuaire. Au cours de son séjour à Sna Pedro, le président de la CCI-CI a rencontré les autorités administratives notamment les Préfet et le Sous-préfet. Il a aussi visité des unités industrielles, fleuron de la région.

Le choix de la ville de San Pedro comme première étape de la tournée du Président Touré Faman s’explique par son poids économique dans l’économie nationale et de la région. Avec ses infrastructures économiques et son intense activité industrielle, c’est un des principaux pôles de développement économique du pays.

Le président Touré Faman est attendu dans les prochaines semaines à Bouaké, prochaine étape de sa tournée nationale.

 

Source (Abidjan.net)

La Cour d’Arbitrage de Côte d’Ivoire est un centre de règlement des litiges à caractère national et international à but non lucratif créé au sein de la CCI-Côte d’Ivoire.

www.courarbitrage.ci


PLAN DU SITE

 

 
scannez avec votre mobile

 [225] 20 33 16 00

Ecrivez nous un message

Horaires d'ouverture
Lundi au Vendredi de 08h00 à 12h30, 13h30 à 17h00

© 2017   Chambre de Commerce et d'Industrie de Côte d'Ivoire. Tous droits reservés