FORMATION : LA CCI-COTE D’IVOIRE, UNIMINUTO ET L’IUETA FORMALISENT LEUR COLLABORATION

 

 

 

Dans le hall de l’institution consulaire le vendredi 20 octobre 2017, un accord-cadre tripartite de coopération a été signé entre la CCI-Côte d’ivoire, la Corporation universitaire minuto de dios (Uniminuto) de Bogota en Colombie et l’Institution universitaire technologique eudiste d’Afrique (Iutea).

Pour M. Touré Faman, Président de la CCI-Côte d’Ivoire, la signature de cet accord-cadre de coopération est l’aboutissement d’un désir porté depuis 2016 par les différents signataires de matérialiser les acquis et les idées de partenariat. Ceci dans l’optique de promouvoir, par le partage d’expériences, des projets de développement au bénéfice des entreprises.

Quant au Père Harold Cavillo Davos,  recteur de l’université Uniminuto de Bogota, il a remercié la CCI-Côte d’Ivoire pour avoir permis la formalisation de ce cadre de coopération. Tout en se réjouissant des retombées positives de cet accord, il a souhaité que le partage d’expériences puisse être davantage motivé afin de promouvoir les relations commerciales entre les deux pays.

En signant cet accord de coopération, la CCI-Côte d’Ivoire, l’Iueta et Uniminuto  s'engagent donc à collaborer et à générer des synergies, avec l’objectif fondamental d’entreprendre des projets de développement des entreprises, le partage d'expériences et de connaissances et la formation professionnelle dans les programmes académiques.

 

 

 

 

RENDEZ VOUS DES DOUANES : LES PROCEDURES LIEES AU CONTROLE ANTICIPE DEFINIES A LA CCI-CÔTE D’IVOIRE

 

 

 

Une nouvelle session des rendez-vous de la douane s’est tenue, le mardi 17 octobre 2017, à l’auditorium de la CCI-Côte d’Ivoire. S’exprimant sur le thème : « le contrôle anticipé comme moyen de réduction des coûts  et délais de dédouanement », Colonel Aké léopold, Directeur de l’Analyse du Risque, du Renseignement et de la Valeur à la Direction générale des douanes a indiqué que la Côte-d’Ivoire s’est dotée d’instruments modernes et performants pour le dédouanement des marchandises importées.

 

Au nombre de ces outils, on peut citer la procédure de l’analyse du risque, du renseignement et de la valeur. Cette procédure qui est un instrument de facilitation des opérations de dédouanement, a pour effet de dédouaner certaines marchandises sans contrôle physique de celles-ci.

 

Les opérateurs économiques ont donc été exhortés à accéder à la conformité. Et ce, dans l’optique de pouvoir bénéficier des avantages majeurs que sont la réduction des coûts et des délais de leurs opérations de dédouanement.

 

 

 

 

FORMATION : LA CCI-CÔTE D’IVOIRE VISITE L’UNIVERSITE UNIMINUTO DE COLOMBIE

 

Afin de s’imprégner du modèle colombien en matière de développement de la culture du riz en Côte d’Ivoire, la CCI-Côte d’Ivoire a effectué, du 09 au 17 octobre 2017, une mission auprès de la congrégation Eudiste de l’université Uniminuto de Bogota en Colombie.

Conduisant une forte délégation, M. Touré Faman, Président de la CCI-Côte d’Ivoire a indiqué au Père Harold Biocultivos, recteur de cette université, que cette mission a pour objectif de renforcer la coopération existant entre son institution et la congrégation Eudiste de l’université Uniminuto de Colombie.

En effet, cette congrégation projette d’implanter une université avec comme projet majeur, le renforcement de capacités dans la filière riz. Appuyé par l’Agence présidentielle de coopération internationale Colombienne, ce projet débutera dans la ville de Bouaké.

Pour rappel, depuis le 31 octobre 2016, un partenariat liant la CCI-Côte d’Ivoire à la congrégation Eudiste de l’université Uniminuto a été initié en vue de la création d’un centre de formation à Abidjan dénommé Institution universitaire technologique Eudiste d’Afrique (Iutea).

 

 

 

 

CARTE BRUNE CEDEAO : LA CCI-CÔTE D’IVOIRE PARTICIPE A LA 34ème ASSEMBLEE GENERALE DU CONSEIL DES BUREAUX

 

En sa qualité d’ancien Président du Bureau national ivoirien de la carte brune (BNI-CB), M. Touré Faman, Président de la CCI-Côte d’Ivoire a prononcé, le lundi 16 octobre 2017, une conférence à l’occasion de la 34ème Assemblée générale du Conseil des Bureaux de la Carte brune CEDEAO.

Sous le thème : « repositionnement du système d’assurance carte brune pour une meilleure participation à l’intégration régionale », cette Assemblée générale s’est tenue à l’auditorium de la Confédération générale des entreprises (Cgeci) en présence de représentants de ministère à savoir M. Adama Koné, ministre de l’économie et des finances et M. Ally Coulibaly, ministre de l’intégration africaine et des ivoiriens de l’extérieur.

M. Touré Faman a par ailleurs profité de cette tribune pour saluer, en plus de leur représentation distinguée, la présence du secrétariat Général Permanent de la carte brune CEDEAO. S’exprimant sur son utilisation, il a souligné que cette carte est un mécanisme à utilité sociale, conçu et lancé pour faciliter et fournir des garanties financières aux mouvements des automobilistes et de leurs véhicules à travers la sous-région.

Se réjouissant des récentes avancées enregistrées quant à la mise en circulation de cette carte, il a par la suite émis quelques réflexions portant sur plusieurs engagements principaux qui sont entre autres,  la systématisation par tous les Pays-membres du Système conformément à la mise en application de l’acte additionnel de 2016, le renforcement des capacités financières du Secrétariat Général Permanent de la Carte Brune CEDEAO, la constitution effective du fonds commun de règlement des sinistres et la question des règlements. En prenant en compte tous ces engagements, la carte brune pourra ainsi jouer concrètement son rôle d’outil d’intégration. Et ce, par des règlements prompts et équitables.

 

 

 

 

COOPERATION : LA CCI-CÔTE D’IVOIRE MILITE POUR UN RAPPROCHEMENT ENTRE INVESTISSEURS INDIENS ET IVOIRIENS

En marge de la mission économique Indienne  qui se tient du 09 au 11 Octobre 2017 à Abidjan, M. Maguiraga Bakary, Vice- Président de la CCI-Côte d’Ivoire a accueilli, le lundi 09 octobre 2017, une vingtaine d’investisseurs indiens exerçant dans divers secteurs d’activités.

Organisée en partenariat avec le Ministère des Affaires étrangères, cette rencontre qui s’est tenue à la salle de conférence de l’institution consulaire a enregistré la présence de plusieurs personnalités à savoir M. Ragutahalli Ravindra, Ambassadeur de l’Inde en Côte d’Ivoire, M. Sainy Tiémélé, Ambassadeur de la Côte d’Ivoire en Inde et M. Jean-Claude Brou, Ministre de l’industrie et des mines.

Pour la CCI-Côte d’Ivoire, cet évènement s’inscrit dans la continuité de ses missions en faveur du secteur privé. A cet effet, après la cérémonie d’ouverture, plusieurs ministres se sont succédé afin de présenter les différentes possibilités d’investissement dans les secteurs clés du pays. Dans le même élan, le mardi 10 octobre 2017, un forum économique a été organisé à Latrille Events aux Deux-Plateaux.

L’occasion a ainsi été donnée à M. Maguiraga Bakary, Vice-Président de la CCI-Côte d’Ivoire, de revenir sur l’intérêt, pour son institution, d’accueillir ce genre d’évènement. Selon lui, ce présent forum économique est la preuve de l’engagement du pays tout entier à œuvrer en faveur du renforcement de son ouverture à l’international.

Avis également partagé par M. Adom-Kacou Houadja, Ambassadeur et Secrétaire général au ministère des affaires qui a rappelé, la veille, que les échanges entre la Côte d’Ivoire et l’Inde se sont accrus d’environ 300% de 2015 à 2016.
Se rejouissant de l'accroissement de ces écahnges, il a aussi signifié que l'appui de l'Inde à la Côte d'Ivoire dans les différents domaines comme l'énergie, 'agriculture et des TICs soit davantage renforcé. En s’impliquant de manière significative dans l’organisation de ce forum suivi de rencontres B to B, la CCI-Côte d’Ivoire renouvelle son engagement à œuvrer au rapprochement du secteur privé ivoirien et indien.

Il est à noter que ce forum économique a enregistré la présence de M. N’goan Aka Mathias, Maire de la Commune de Cocody.

 

 

 

PARTENARIAT: LA CCI-COTE D’IVOIRE EFFECTUE UNE VISITE DE TRAVAIL A TANGER

 

Dans le cadre de la consolidation de ses relations partenariales avec le Maroc, la CCI Côte d'Ivoire envisage la création d’une plateforme logistique à Abidjan. A cet effet M. Touré Faman, Président de l'institution a effectué, du 27 au 29 septembre 2017, une visite de travail à Tanger au Maroc.

En marge des échanges avec les partenaires techniques, le Président a effectué une visite de courtoisie à SEM. Idrissa Traoré, Ambassadeur de la République de Côte d’Ivoire près le Royaume du Maroc. Ce dernier a exprimé toute sa satisfaction de voir cette mission se tenir, au moment où le Maroc renforce son partenariat avec la Côte d'Ivoire.

 

En compagnie de sa délégation, le Président a également été reçu par  son homologue M. Omar Moro, Président de la Chambre de Commerce, d'Industrie et de Services de la Wilaya de Tanger Tetouan - Al – Hoceima (CCIS-Tanger). Visiblement ravi de cette visite d'amitié, les deux présidents ont envisagé d'établir un "pont" entre leurs communautés d'affaires respectives.

La délégation de la CCI Cote d'Ivoire comportait outre M. Touré Faman, le PCA du Marché de Gros de Bouaké, M OUATTARA souleymane, le conseiller du Président M Gnakalé DJEDJE et le Secrétaire Général de L'Institution, M. Serge KOFFI. A l'occasion de ce séjour, le Président a réaffirmé la volonté résolue de son institution à consolider le partenariat entre les deux pays. Et ce,  par la mise en place de cadres collaboratifs diversifiés.

 

 

 

 

NUMERIQUE : LES ENTREPRISES SENSIBILISEES AUX BONS USAGES DU NET A LA CCI-COTE D’IVOIRE

 

 

 

En partenariat avec l’Association des Usagers d’Internet en Côte d’Ivoire (AUICI) et l’Autorité de Régulation des Télécommunications en Côte d’Ivoire (ARTCI), la CCI-Côte d’Ivoire a organisé, le jeudi 28 septembre 2017, une journée de formation sur les bons usages du net.

Sous le thème : « les entreprises à l’ère du numérique », l’objectif était de sensibiliser les opérateurs économiques sur les bons usages de l’internet en entreprise.

Les participants à cette rencontre ont ainsi été instruits sur la sécurisation de leurs données personnelles et le système de vidéo-surveillance en entreprise.

 

 

 

 

ENTREPRENEURIAT : UN OUVRAGE SUR LA REUSSITE SOCIALE PRESENTE A LA CCI-COTE D’IVOIRE

 

Le mardi septembre 2017, l’auditorium de la CCI-Côte d’Ivoire a servi de cadre à la cérémonie de dédicace de l’ouvrage intitulé : « la réussite sociale, une mission personnelle » du Professeure Tenin Diabaté Touré.

 

Pour M. Touré Faman, Président de la CCI-Côte d’Ivoire et parrain de cette cérémonie, cet ouvrage est une source de motivations inspirantes, qui s’adaptent au quotidien de chacun peu importe que l’on soit entrepreneur, employé, dans une fonction libérale, et même en pleine entrée dans la vie active. Il a par la suite profité de cette occasion pour féliciter l’auteure pour son abnégation en faveur de la promotion du genre et de l’autonomisation des femmes.

Il est à noter que cette cérémonie de dédicace était placée sous la présidence de M. Marcel Amon Tanoh Lambert, Ambassadeur et Premier Président de la Cour d’Arbitrage de Côte d’Ivoire (CACI).

 

 

 

 

Incendie du grand marche d’abobo : la cci-cote d’ivoire apporte son soutien aux victimes

 

A la tête d’une forte délégation constituée de membres élus et de permanents de l’institution, M. Touré Faman et Dr Kouassi Parfait, respectivement Président et 1er Vice-Président de la CCI-Côte d’Ivoire, ont effectué une visite auprès des commerçants sinistrés du grand marché d’Abobo, le vendredi 22 septembre 2017.

 

La délégation consulaire a pu constater les dégâts de cet incendie qui s’est déclenché le dimanche 17 septembre dernier et témoigner sa compassion aux victimes. Profitant de l’occasion, M. Touré Faman a signifié aux commerçants sinistrés que même s’il n’existe pas de risque zéro en matière de prévention des incendies, il est plus qu’important de mettre tous les moyens en œuvre afin de les minimiser totalement.  Puis la CCI-Côte d’Ivoire a  fait don d’un million de FCFA aux victimes et ce, en présence de M. Fofana, représentant le Maire de la Commune d’Abobo et des autorités municipales.

 

Touché par ce geste de solidarité, M. Fofana a, à son tour, remercié la CCI-Côte d’Ivoire de n’avoir ménagé aucun effort afin de soutenir les victimes. Au-delà de ce don, il a souhaité que des actions concertées soient davantage menées en faveur des sinistrés. En réponse à cette requête, la CCI-Côte d’Ivoire, a promis, en symbiose avec les autorités municipales, de mener des démarches encore plus accrues en vue d’obtenir un état des lieux précis en matière des préjudices subis. Ne comptant pas s’arrêter là, l’institution consulaire prévoit, très prochainement, l’organisation d’une rencontre de concertation avec les associations de commerçants sur le sujet. Au travers de cette rencontre, il s’agira de réunir tous les acteurs du secteur en vue de mettre en place un groupe de travail sur la question des incendies de marché. Par ces initiatives non exhaustives, l’institution entend apporter une contribution significative à la circonscription de ce phénomène

 

 

 

TICAD : LA CCI-COTE D’IVOIRE INVITEE A LA 12ème REUNION MINISTERIELLE DE MAPUTO

 

La CCI-Côte d’Ivoire abritera, en novembre prochain, un séminaire sur la conférence internationale de Tokyo pour le développement africain (TICAD), qui sera organisé en partenariat avec l’organisation internationale AFRIJAPAN-AFRICASIA. En prélude à cet évènement,  M. Ouattara Issoufou, Président de la délégation régionale du Zanzan pour la CCI-Côte d’Ivoire, a participé à la 12ème réunion ministérielle sur la TICAD, qui s’est tenue du 24 au 25 août 2017 à Maputo, au Mozambique.

Au cours de cette réunion, les participants ont émis des réflexions sur l'état et la perspective du développement du continent africain. Et ce, en prenant en compte les réalisations, les opportunités, les risques et les défis dans la réalisation des résultats de la TICAD VI.

A cette occasion, M. Ouattara Issoufou, en qualité d’invité, a été félicité par ses hôtes pour l’engagement de son institution à faire bénéficier aux entreprises ivoiriennes, des opportunités de financement offertes par la TICAD VI.

Pour rappel, à l’occasion de la sixième Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD VI), le Gouvernement Japonais a annoncé la mise en place d’une ligne de financement de trente (30) milliards de dollars Us, soit plus de 18 000 milliards de FCFA. Cette enveloppe est destinée au financement de projets de développement dans divers domaines d’activité à savoir les infrastructures, les TIC, l’industrie, l’agro-transformation, les transports, l’énergie, le développement durable, l’entrepreneuriat jeune et féminin.

 

 

 

Forum économique au Portugal : Touré Faman soutient le partenariat entre les PME ivoiriennes et portugaises

 

« Un partenariat stratégique. Quels enjeux pour les entreprises? ». C’est autour de ce thème qu’a été organisé le forum économique ivoiro-portugais, du 13 au 14 septembre 2017, à Lisbonne, au Portugal. C’était en présence du Président de la République, SEM. Alassane Ouattara, qui s’est félicité de l’intérêt que portent les opérateurs économiques portugais aux opportunités d’affaires ivoiriennes, avant de les inviter à venir investir en Côte d’Ivoire.

Avant son intervention, M. Touré Faman, Président de la CCI- Côte d’Ivoire, a situé le cadre de ce forum. Pour lui, cette rencontre s’inscrit dans la droite ligne du renforcement de la coopération économique entre la Côte d’Ivoire et le Portugal, tel que souhaité et impulsé par les plus hautes autorités politiques de nos deux pays. Un renforcement des relations qui a été marqué par l’organisation de fora et missions d’affaires, au Portugal et en Côte d’Ivoire, depuis 2015 jusqu’en 2017, a dit M. Touré Faman, rappelant les récentes journées promotionnelles portugaises organisées à la CCI-Côte d’Ivoire, en juillet 2017.

 

C’est dans cette dynamique que le Président de la CCI-Côte d’Ivoire et M. Gonçalo Terenas, Président de l’Association d’Entreprises des Pays lusophones (AEP) ont signé une convention de partenariat. Cet accord, qui prévoit la consolidation des relations d’affaires entre les secteurs privés ivoirien et portugais, met l’accent sur le renforcement de capacités des PME des deux pays. Et ce, de sorte à leur permettre de maîtriser les marchés portugais et ivoiriens afin de favoriser l’accès des entreprises aux marchés régionaux africains et européens.

En marge du forum, le Président Touré Faman a été reçu, le mardi 12 septembre 2017, par son homologue de la CCI de Lisbonne avec qui il a échangé sur la coopération entre les secteurs privés des deux pays. Le même jour, il a accordé une audience à Gonçalo Terenas.

 

 

 

 

La Cour d’Arbitrage de Côte d’Ivoire est un centre de règlement des litiges à caractère national et international à but non lucratif créé au sein de la CCI-Côte d’Ivoire.

www.courarbitrage.ci

 

PLAN DU SITE

NOS PARTENAIRES

 

 
scannez avec votre mobile

 [225] 20 33 16 00

Ecrivez nous un message

Horaires d'ouverture
Lundi au Vendredi de 08h00 à 12h30, 13h30 à 17h00

© 2017   Chambre de Commerce et d'Industrie de Côte d'Ivoire. Tous droits reservés