SECTEUR INFORMEL : LA CCI-COTE D’IVOIRE SOUHAITE UNE POLITIQUE D’ETAT ADAPTEE AUX DIFFERENTS ACTEURS


A l’occasion des rencontres Risque Pays de Bloomfield qui se sont tenues le jeudi 06 avril 2017 au Radisson Blu Hôtel d’Abidjan, M. Nabil Ajami, Vice- Président de la CCI-Côte d’Ivoire a participé à un panel de haut niveau sur le thème : « quel est l’impact du secteur informel et comment l’intégrer dans l’économie en Côte d’Ivoire ».

Au cours de son intervention, M. Ajami a d’abord indiqué que le secteur informel est une nécessité très importante dans l’économie de la Côte d’Ivoire. Ensuite, tout en se réjouissant des actions déjà menées par le ministre du Commerce, de l’artisanat et de la promotion des PME en faveur des acteurs exerçant dans le secteur informel, il a souligné le fait d’accéder à une véritable politique d’Etat adaptée à chacun de ces acteurs.

Enfin, face au dynamisme de ce secteur, il a recommandé, en accord avec les autres panelistes, que des solutions idoines soient trouvées afin de répondre favorablement à leurs différents besoins. Ces solutions qui passent nécessairement par un accroissement des mesures d’allègement fiscal, la promotion de la mise en œuvre du statut de l’entreprenant et des programmes de professionnalisation au niveau de la structuration des micros et petites entreprises.

Pour rappel, ces rencontres Risque Pays de Bloomfield avaient pour objectif d’établir une cartographie du risque pays Côte d’Ivoire par la mise en relief de ses atouts et faiblesses. Et ce, dans l’optique d’éclairer au mieux les décisions d’investissement et la politique de développement.

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

La Cour d’Arbitrage de Côte d’Ivoire est un centre de règlement des litiges à caractère national et international à but non lucratif créé au sein de la CCI-Côte d’Ivoire.

www.courarbitrage.ci


PLAN DU SITE

 

 
scannez avec votre mobile

 [225] 20 33 16 00

Ecrivez nous un message

Horaires d'ouverture
Lundi au Vendredi de 08h00 à 12h30, 13h30 à 17h00

© 2017   Chambre de Commerce et d'Industrie de Côte d'Ivoire. Tous droits reservés