‘’Construire des ponts pour un succès de la ZLECAF’’. C’est autour de ce thème que se tient la 2e édition de la Foire commerciale intra-africaine (IATF 2021). L’ouverture s’est faite le lundi 15 novembre, dans la ville portuaire de Durban, en Afrique du Sud, en présence de sept dirigeants africains dont le sud-africain, Cyril Ramaphosa. Un des faits majeurs de  cette cérémonie fut le choix de la Côte d’Ivoire pour abriter l’édition 2023 de l’IATF.

Organisée par Afreximbank, en collaboration avec la Commission de l’Union Africaine, cette foire s’inscrit dans le cadre de la promotion des échanges commerciaux intra-africains. Elle a pour objectif de fournir une plateforme de partage d’informations sur le commerce, l’investissement et le marché, tout en permettant aux acheteurs et aux vendeurs, ainsi qu’aux investisseurs et aux pays de se rencontrer, pour discuter et de conclure des accords commerciaux.

La Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI), avec à sa tête son président Touré Faman, participe à cette foire aux cotés de la délégation ivoirienne conduite par Souleymane Diarrassouba, ministre du Commerce et de l’Industrie. L’institution consulaire dispose d’un stand pour présenter ses missions et services.

La nécessité de faciliter et d’accroitre le commerce intra-africain, pour le déploiement pratique de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), est une des préoccupations majeures qui s’est dégagée des différentes interventions lors de la cérémonie d’ouverture placée sur le

Plus de 10.000 visiteurs sont attendus à l’IATF 2021, qui qui s’achève, le 21 novembre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *