Lancé en novembre 2020, le projet « Shetrades Afrique de l’Ouest ITC», exécuté par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI), grâce aux appuis de l’Agence coréenne de Coopération Internationale (Koica) et du Centre du Commerce International (ITC), a permis de former, sur la période de novembre 2020 à décembre 2021, 24 PME agro-transformatrices dirigées par des femmes, dans les secteurs de l’anacarde, du Manioc et du karité.

A l’issue de cette formation, les bénéficiaires ont reçu leurs attestations, le jeudi 10 mars 2022, dans les locaux de la CCI-CI,  au cours d’une cérémonie qui marquait, également, la clôture de ce projet, en ce qui concerne la Côte d’Ivoire.

Les modules dispensés par des experts de ITC, basés à Genève et ceux de la CCI-CI, ont porté, entre autres, sur la gestion, l’emballage, le marketing, la fiscalité, la qualité et la sécurité sanitaire des aliments, la certification et la durabilité de l’accès aux marchés, a expliqué le coordonnateur du projet, Yao Daouda, Coordonnateur de Shetrades Afrique de l’ouest ITC.

Au nom des bénéficiaires, Florence Aizan a exprimé sa gratitude à la CCI-CI, à la Koica, qui était représentée par Dong Wan Woo, son Directeur pays et à ITC, pour la mise en œuvre de ce programme. Preuve, selon elle, de leur intérêt pour la cause de l’autonomisation de la femme.

Touré Faman, Président de la CCI-CI, a assuré les bénéficiaires de la disponibilité de son institution à toujours les accompagner dans la promotion de leurs entreprises. Mais avant, avec Essis Mélèdje, représentant du ministre du Commerce, il a remercié ses partenaires pour leur appui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.