« Accélérer l’intégration régionale en Afrique de l’Ouest à travers la digitalisation». C’est autour de ce thème que s’est tenue la 9e conférence annuelle de l’Alliance Borderless, les 05 et 06 mai 2022, à l’hôtel Azalaï, à Abidjan.

Principale plateforme de dialogue public-privé de l’Alliance Borderless, association sous-régionale intervenant dans la facilitation des transports et les échanges commerciaux, cette rencontre a rassemblé plus de 150 participants de plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest ainsi que des Organisations régionales et internationales. Il s’agissait, pour eux, d’échanger sur les voies et moyens en vue d’accélérer l’intégration régionale en Afrique de l’Ouest, à travers la digitalisation. Pour ce faire, 3 panels ont été animés. Ils ont porté sur : « Améliorer le commerce de transit par le renforcement de l’interconnexion des Systèmes Informatiques des Administrations des Douanes », « Dématérialisation des procédures portuaires : les initiatives en Afrique de l’Ouest » et « Accélérer la transformation numérique pour promouvoir le commerce au milieu de la pandémie de Covid-19 » auquel a pris part Thérèse Kouadio, Chef de département Transit Routier Inter-Etat (TRIE) Directeur des Services Concédés, à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI).

Ces travaux ont débouché sur plusieurs recommandations, dont la mise en place d’un cadre juridique commun sur la digitalisation des procédures dans le commerce régional, et l’implication de tous les acteurs de la chaîne du commerce et du transit dans ledit processus.

A l’ouverture de cette conférence, Touré Faman, Président de la CCI-CI, Institution consulaire hôte de l’Alliance Borderless, a souligné l’importance des TIC dans la lutte contre les entraves aux échanges qui ont un impact négatif sur le développement des entreprises. D’autres intervenants, à savoir, Diarrassouba Tahirou, Secrétaire général de la communauté portuaire d’Abidjan, Justin Bayili, Secrétaire exécutif de l’Alliance Borderless et Lago Jonas, président du Comité national de l’Alliance Borderless, ont abondé dans le même sens. Notons que plusieurs personnalités, dont le président de la CCI-CI, ont été distinguées au cours de cette rencontre qui a bénéficié de la présence de Mme Rose Tiémoko, représentante de la Commission de l’UEMOA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *