Du 27 mai au 5 juin s’est tenue la 3e édition de la Foire internationale des produits africains (FIPA), à Dakar, au Sénégal, autour du thème : « Place de la Zone de Libre-Echange Continentale Africain dans les échanges commerciaux interafricains ». Organisée par Dramé Fatou Fabiola de la Plateforme ‘’ Bay Sa Warr ’’, en partenariat avec le Monument de la Renaissance Africaine, la FIPA est un événement culturel, économique et commercial. La Côte d’Ivoire était le pays invité d’honneur à cette édition qui a rassemblé une cinquantaine d’exposants venus de 15 pays. Une dizaine d’entreprises ivoiriennes, opérant dans l’agro-alimentaire et le textile, installées en Côte d’Ivoire et Dakar, ont été conduites à cette foire par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI).

A la cérémonie d’ouverture, qui s’est déroulée, le dimanche 29 mai 2022, au grand théâtre national doudou Ndiaye rose, à Dakar, Dramé Fatou, a exposé l’objectif de cette foire. « La FIPA permet aux peuples de partager les expériences et de nouer, ainsi, des relations mutuellement avantageuses en vue de mettre à l’honneur le ‘’made in Africa’’ », a-t-elle déclaré, avant d’adresser une mention spéciale à la Côte d’Ivoire pour sa mobilisation.
Pour SEM Sékou Touré, ambassadeur de Côte d‘Ivoire au Sénégal, cette rencontre permettra d’établir les bases de partenariats stratégiques gagnant-gagnant avec les opérateurs économiques. Mais avant, il a rappelé que cette foire s’inscrit dans la vision des présidents ivoirien et sénégalais qui axent leur politique étrangère sur la diplomatie économique, un outil de renforcement des échanges économiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.