Le lundi 18 juillet 2022, une délégation du Conseil des Entreprises Mexicaines du Commerce Extérieur, de l’investissement et de la technologie (COMCE) et du groupe Sadaworld, a effectué une visite de travail à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI).

L’objet de cette visite, dévoilé par SEM. Djérou Ly Robert, ambassadeur de Côte d’Ivoire au Mexique, qui conduisait cette délégation, était de renforcer la coopération économique et commerciale entre la Côte d’Ivoire et le Mexique, jugée encore faible, a estimé le diplomate qui a révélé les projets en vue de redynamiser cette coopération. Il s’agit, entre autres de l’ouverture, en Côte d’Ivoire, de la Maison du Mexique qui servira de vitrine de ce pays au niveau de l’Afrique de l’ouest, de l’établissement d’un pont commercial entre les ports d’Abidjan et ceux du Mexique et de l’accompagnement des entreprises ivoiriennes par le COMCE qui regroupe 2500 structure et qui réalise 80% des exportations.

Touré Faman, Président de la CCI-CI, s’est réjoui de la volonté des hommes d’affaires mexicains d’investir dans les secteurs tels que les énergies et les hydrocarbures, l’agriculture intelligente et durable, la mécanisation agricole avec des usines d’assemblage, la construction de logements… des secteurs prioritaires du Plan National de Développement 2021-2025 d’un montant de 59000 milliards FCFA, pour lequel un financement de 74% du Secteur Privé, aussi bien ivoirien qu’étranger est attendu.

Après les allocutions, le dispositif d’appui aux entreprises, déployé par la CCI-CI, a été présenté par Germain Yao, Directeur des Etudes et de l’Information économique. Puis, Touré Faman et Dr Heriberto Garcia Cortès, vice-Président du COMCE ont signé une convention de partenariat, renouvelant ainsi la collaboration ente la CCI-CI et le COMCE, signée en mai 2019, au Mexique. « A travers le renouvellement de cette convention, nous voulons élargir le champ de coopération entre secteurs privés de nos deux pays afin de booster le niveau des échanges commerciaux qui restent encore faibles, au regard des opportunités», a souligné Touré Faman.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.