Nicolas Djibo, maire de Bouaké, a reconnu, ce jeudi 13 octobre 2022, à la cérémonie d’ouverture des Journées économiques de Gbêkê, au Centre culturel Jacques Aka, que cette ville peine à se remettre de la crise qui a secoué notre pays depuis 2002.

D’où sa grande joie d’accueillir cette manifestation, organisée par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI), en partenariat avec le Comité de Concertation Etat/secteur Privé (CCESP) autour du thème : « Quel partenariat entre l’Etat et le Secteur Privé pour la renaissance économique de la région de Gbêkê ». Ces journées visent, en effet, à booster la renaissance économique du département de Bouaké et des 3 autres qui composent la région de Gbêkê, à savoir, Béoumi, Sakassou et Botro.

« Au moment où cette région retrouve progressivement sa place de pôle économique de première importance, ces journées seront une occasion pour l’ensemble des acteurs publics et privés, des collectivités décentralisées et de la société civile, de réfléchir et formuler des propositions concrètes aux nombreux défis à surmonter, afin de mettre définitivement l’économie de la région sur les rails du développement », a expliqué Touré Faman, qui a révélé que c’est la ville de Korhogo qui abritera la 3e édition des journées économiques, en 2023, après San-Pedro et Bouaké, respectivement, en 2021 et 2022.

Co-parrain de cette édition, Amadou Koné, ministre des Transports s’est félicité de cette initiative prise par la CCI-CI et son partenaire pour rendre la capitale de Gbêkê attractive pour les investisseurs. Pour lui, cette rencontre dénote de l’attention accordée à la région de Gbêkê par le président Alassane Ouattara et le gouvernement de la relancer et la repositionner au rang des poumons de l’économie ivoirienne, conscient de ses nombreuses potentialités en tant que carrefour commercial sous régional. Puis il a présenté des réalisations et projets initiés en vue d’améliorer le cadre de vie des populations de la région. Pour terminer, le ministre des Transports, pour qui Bouaké est un pôle économique riche de son positionnement de carrefour des échanges commerciaux, sous régionaux et de ses potentialités économiques, a promis de se faire le porte-voix des recommandations de ces journées Économiques de Gbêkê auprès du Gouvernement.

Rappelons que plusieurs activités, entre autres, des panels, des rencontres B to G initiées par le CCESP, et des expositions de produits, sont inscrites au programme de ces journées dont la cérémonie de clôture, le vendredi 14 octobre 2022, sera présidée par Souleymane Diarrassouba, ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *